MotoGP: malgré un podium à Assen, Vinales quittera Yamaha en fin de saison

Actualités Sports Vincent Marique
Spread the love

Au lendemain d'un doublé des Yamaha officielles sur la piste d'Assen, le constructeur a officialisé le départ de Maverick Vinales en fin de saison.

Les contrats, c'est fait aussi pour être cassés. Théoriquement lié à Yamaha jusque fin 2022, Maverick Vinales quittera l'équipe officielle dès le terme de cette saison, plus que probablement pour rejoindre la nouvelle équipe officielle Aprilia.

Hier, à Assen, un tracé au profil très rapide, les Yamaha officielles ont confirmé une supériorité affichée dès les premiers essais libres.

Dès lors, voir Fabio Quartararo s'offrir une nouvelle victoire au terme d'une course impressionnante n'était guère surprenant.

La surprise, elle est venue du fait qu'après avoir terminé dernier, à la régulière, du Grand d'Allemagne sur le Sachsenring, Maverick vinales est cette fois parvenu à signer la Pole, mais aussi à assurer le doublé à son employeur.

Ou plutôt ex-employeur puisque ce qui était une rumeur, persistante, ce week-end, a été officialisé ce lundi matin: Yamaha et Maverick Vinales, ce sera terminé plus tôt que prévu, dès la fin de la saison en cours!

Sur le podium, tout le monde a également pu voir que si cette séparation se fait "de commun accord", le divorce est douloureux. Il avait été acté juste après la catastrophe du Grand Prix d'Allemagne, où le pilote espagnol avait regretté publiquement l'orientation "unique" – lisez juste pour Quartararo – prise par Yamaha pour le développement de ses motos.

À Assen, la tactique du constructeur japonais a cependant une nouvelle fois pris tout son sens puisque Quartararo a encore augmenté son avance au championnat.

Derrière les Yamaha officielles, Joan Mir a décroché la troisième place, se montrant le "meilleur du reste" en devançant Johann Zarco, premier pilote Ducati, Miguel Oliveira et sa KTM, la Ducati de Bagnaia, la Honda d'un Marquez remonté depuis le 20e rang, et Aleix Espargaro sur l'Aprilia officielle.

Course à oublier, une de plus, pour Valentino Rossi, victime d'une grosse chute, mais aussi pour Jack Miller, qui terminait également au sol.

Au championnat, Quartararo s'envole avec 156 points, devant Zarco (122), Bagnaia (109), Mir (101) et Miller (100).

Le MotoGP prend maintenant sa pause estivale. Rendez-vous dans cinq semaines pour un double rendez-vous sur le Red Bull Ring, avec le GP de Styrie le 8 août et le GP d'Autriche le 15 août.