Les épreuves moto suspendues pour le Pikes Peak 2020

Actualités Sports Julien Lahaye
Spread the love

Suite au tragique accident survenu lors de l’édition 2019 et ayant coûté la vie au pilote Ducati Carlin Dunne, le conseil d’administration de la plus célèbre course de côte au monde a décidé de suspendre les épreuves moto en 2020.

Fondé en 1916 par Spencer Penrose, le Broadmoor PPIHC (pour Pikes Peak International Hill Climbing) est l’une des courses sur route les plus connue au monde. De nombreux records y ont été établis et de nombreux pilotes y ont perdu la vie. Ce fut à nouveau malheureusement le cas lors de cette 97e édition.

Ce tragique accident ayant coûté la vie à Carlin Dunne a poussé les organisateurs à remettre en question le déroulement de l’épreuve et la décision a été prise de suspendre les courses moto, tout au moins pour l’édition 2020. 

Toutefois, les organisateurs ont confirmé qu’ils continueraient d'évaluer la viabilité à long terme des courses de motos sur le parcours et prendront une décision finale quant à son avenir après l’édition 2020. "Les motos font partie du PPIHC  depuis 29 ans et leur histoire sur l’épreuve remonte à la course inaugurale de 1916", a déclaré Tom Osborne, président du conseil. "Cela dit, le programme moto n'a pas été un événement annuel. Ils ont couru 41 années sur 97. Nous pensons qu’il est temps de jeter un regard critique sur tous les aspects de la course, y compris sur la participation des motos et de déterminer si l’événement peut ou non évoluer. "

La déclaration conclut que "le personnel et les membres du conseil d'administration continueront à suivre tous les paramètres liés à la course annuelle et à prendre une décision finale à la fin de 2020 sur l'opportunité ou non d'inclure un programme de motos dans les années à venir".