#WorldSBK: Toprak Razgatlioglu signe le meilleur chrono à Portimão

Actualités Sports Julien Lahaye
Spread the love

Malgré plusieurs drapeaux rouges venus perturber le déroulement des hostilités, Toprak Razgatlioglu était l’homme à battre à l’issue des essais hivernaux menés en sol Portugais. Le pilote Pata Yamaha Official WorldSBK Team a en effet signé le meilleur chrono des deux journées d’essais. 

Une grande partie des équipes WorldSBK étaient réunies à Portimão afin de préparer la saison qui débutera dans tout juste un mois. Toutefois, le grand absent de ces tests hivernaux était assurément l'équipe officielle Kawasaki.

A l’inverse des tests de Jerez, la météo fut globalement bonne, et en l'absence du Champion du monde en titre, les nouveaux visages du championnat ont affûté leurs armes. C'est tout d’abord Scott Redding qui s'est montré le plus rapide le premier jour pour ses débuts en WSBK avec Ducati. La réplique n’a pas tardé à venir de la part des poursuivants et c’est finalement le pilote turc Toprak Razgatlioglu qui a pu inscrire son nom au sommet de la feuille de classement.

Durant ces deux jours, je me suis bien mieux adapté à la moto” souligne-t-il. “J’ai  à nouveau essayé le pneu de qualifications et nous avons progressé. Nous avons signé un 1'40.8, ce qui est bon chrono. Pour moi, c’est incroyable, car nous avons passé deux ans à tenter de trouver le bon set-up pour ces pneus, et ça n’a pas fonctionné.  Aujourd'hui, je suis très satisfait des performances des pneus de course. Nous sommes prêts.”

3e à l’issue de ces tests, Loris Baz a confirmé ses bonnes dispositions. Le pilote français a mis a profit ces deux journées pour comparer la Yamaha en version 2019 et 2020. Il s’est aussi penché sur les pneus de qualifications, sa position ainsi que l’électronique. Au terme de ces essais, le Français se disait ravi du travail accompli. “Nous avons beaucoup de choses à essayer et beaucoup d’éléments à améliorer. Nous connaissons nos points faibles et nous les avons beaucoup améliorés. C’est la première fois que je roulais avec ce pneu et cette moto, donc globalement je suis vraiment heureux de quitter ce test avec un bon rythme.”

Du côté de chez Honda, c'est à nouveau Leon Haslam qui a mené la danse. Le pilote anglais a toutefois dû se contenter du huitième temps dimanche et du sixième lundi, avec un meilleur temps de 1’41.655. Egalement présent au guidon de la nouvelle Honda CBR1000RR-R, Álvaro Bautista concluait ces essais avec un chrono de 1’43.559, ce qui le plaçait 16e du classement. “«Nous avons pu tester énormément de choses et nous avons progressé. Nous n’avons peut-être pas fait le pas que les autres ont fait avec le pneu de qualification soft, mais dans l’ensemble, les temps au tour ne sont pas trop mauvais et j’étais plutôt satisfait des pneus course. Nous avons bien sûr beaucoup de travail devant nous et nous ne sommes pas encore au stade où nous pouvons nous permettre de peaufiner les réglages car nous testons toujours des composants fondamentaux. Toutefois, j'ai hâte d'arriver à Phillip Island, l'un de mes circuits préférés. Les essais y seront également très important. Ensuite, l'objectif du week-end sera d'essayer d'être compétitif dès le départ.

De leur côté, le BMW Motorrad WorldSBK Team a également poursuivi ses préparatifs.Tom Sykes et Eugene Laverty se sont attelés à évaluer de nouveaux composants et de nombreuses configurations différentes. 

“Dans l'ensemble, nous sommes satisfaits de ces deux tests hivernaux, car nous avons pu suivre un programme complet avec les deux pilotes.” déclare Marc Bongers, Directeur BMW Motorrad Motorsport. “Au cours des quatre jours, nous avons pu régler certains problèmes importants et obtenir beaucoup d'informations et de données. Nous avons maintenant une idée plus claire de la direction que nous devons prendre pour Phillip Island. Nous avons également renforcé l'équipe sous la forme de nouveaux membres, et le double test était le moyen idéal pour les intégrer pleinement dans notre équipe. Nous allons maintenant continuer à travailler dur pour nous assurer que nous sommes aussi bien préparés que possible pour Phillip Island.”
 

Prochain rendez-vous le 24 février à Phillip Island.