Première journée d’essais concluante pour Xavier Siméon

Actualités Sports Julien Lahaye
Spread the love

La saison MotoGP 2018 est lancée. Le gratin du top mondial a pris la piste pour trois journées d'essais sur le maginifique tracé de Sepang, en Malaisie.

La première journée d'essais officiels a débuté sous des trombes d'eau, obligeant les pilotes a rester au box en attendant que la piste sèche. Pour Xavier Siméon, l'objectif avoué était de reprendre contact avec sa Desmosedici afin de continuer son apprentissage. Au fil des tours, le pilote Bruxellois a pu améliorer son rythme. Au final, il signe le 26e chrono de la première journée à 3,519 sec d'un Dani Pedrosa survolté. 

"La première journée s'est bien déroulée, bien qu'il m'ait été difficile de me réhabituer à la moto sur un tracé aussi différent que ceux de Valence ou Jerez. Dans l'ensemble, nous avons bien progressé. Nous avons fait toute la journée avec le même train de pneus, nous avons juste passé de nouvelles gommes pour la dernière heure et demi, mais malgré cela, je n'ai pas pu améliorer mon chrono, mais mon feeling était bon. Globalement, la journée s'est déroulée bien mieux que ce à quoi je m'attendais. 

Demain, j'espère pouvoir partir avec les acquis de cette journée et m'améliorer encore un peu. À dix minutes de la fin des essais, lorsque nous sommes rentré au box, tous les autres pilotes ont pu améliorer leurs chronos, mais ce ne fut pas notre cas. À présent, il est important pour nous de comprendre, de progresser…et de ne pas faire d'erreur. Après tellement de temps passé en Moto2, je dois changer énormément de choses, mais chaque tour avec cette moto me rend de plus en plus à l'aise. Je suis particulièrement content car j'ai travaillé très dur cet hiver pour me rétablir de ma blessure à l'épaule et elle ne m'a posé aucun soucis aujourd'hui."

Victime d'une chute en début de session, Tito Rabat a quant à lui signé le 15e chrono de la journée avec un temps en 2'00.912 sec, soit près de deux secondes de moins que son équipier Siméon, ce qui laisse présager une belle marge de progression pour le pilote belge. Reste à voir si cela se confirmera dans les jours à venir.