Nouveauté 2020: Honda CBR1000RR-R Fireblade

Actualités Motos Moto80
Spread the love

Depuis son introduction sur le marché en 1992, la Fireblade est devenue une sportive iconique. Mais le temps passe et la concurrence aiguise ses armes. Après des résultats loins d’être à la hauteur, notamment en WorldSBK, Honda se devait de revenir au niveau. C’est désormais chose faite!

Pour arriver à fournir une Superbike digne de ce nom, le département Honda Racing Corporation, a été mis à contribution. Forts de leur longue expérience en MotoGP, les ingénieurs nippons ont conçu ces nouvelles machines à partir de zéro, tout en s’appuyant fortement sur les technologies développées pour le moteur et la partie-cycle de la RC213V-S dérivée du MotoGP.

Objectif : des performances absolues sur circuit.

“Cette année, une toute nouvelle Fireblade est née. Et nos intentions sont claires : le champ de bataille de la CBR1000RR-R s’est déplacé sur les circuits, là où son haut niveau de performance peut être totalement démontré. Le moteur revendique les mêmes valeurs fondamentales que la RC213V mais nous avons choisi de conserver l’architecture à quatre cylindres ligne ainsi qu’un cycle allumage classique en raison
de la grande liberté que cette conception offre en matière de dimensionnement, de puissance et de facilité d’exploitation. Nous sommes convaincus que nos clients pourront accéder un autre niveau de performance avec la nouvelle CBR1000RR-R, une machine clairement à son aise sur un circuit. .
” Mr Yuzuru Ishikawa, responsable du développement CBR1000RR-R Fireblade 2020

Les ingénieurs du HRC et de Honda se sont associés afin de créer un tout nouveau quatre cylindres en ligne compact, dont les côtes supercarrées sont les mêmes que celles de la RC213V. Sa distribution mixte à linguets est partiellement entraînée par une cascade de pignons, ses bielles sont en titane, ses pistons sont refroidis par des jets d’huile, son banc de cylindre bénéficie d’un système de refroidissement spécifique et de nombreuses technologies anti-frottements ont été reprises à la RC213V-S.

Un système d’alimentation d’air forcé conduit l’air directement de la pointe avant du carénage vers à la boîte à air en passant à travers la colonne de direction. Les collecteurs du système d’échappement 4 en 2 en 1 adoptent une forme ovale tandis que le silencieux a été développé en collaboration avec l’équipementier Akrapovic.

Résultat: une puissance maximale de 160 kW (soit 217,6ch) à 14.500tr/min et un couple de 113Nm à 12.500tr/Min. Pour maîtriser cette puissance, le pilote pourra compter sur trois modes de conduite par défaut paramétrables au niveau de la puissance, du frein moteur, du cabrage ainsi que du contrôle de couple HSTC (Honda Selectable Torque Control). Une centrale inertielle six axes détermine de manière précise et en trois dimensions toutes les caractéristiques du pilotage, permettant ainsi d’alimenter en données l’ensemble des systèmes électroniques. La centrale contrôle également le nouveau système d’amortisseur de direction à contrôle électronique à trois niveaux HESD (Honda Electronic Steering Damper).

Entièrement nouveau, le cadre double poutre aluminium utilise la partie arrière du moteur comme support pour la fixation supérieure de l’amortisseur tandis que le bras oscillant, basé sur le dessin de celui de la RC213V-S, a été allongé. La fourche avant Showa BPF (Big Piston Fork) de 43mm est associée à un amortisseur arrière de type BFRC-L (Balance Free Rear Cushion Light). Les disques de frein avant sont plus grands et mordus par de nouveaux étriers Nissin à quatre pistons, secondés par un système antiblocage ABS réglable pour une utilisation sur piste. 

La version SP opte pour sa part pour un ensemble de suspensions Öhlins Smart Electronic Control (S-EC) avec une fourche NPX de 43 mm à cartouche et un amortisseur arrière TTX36. L'interface utilisateur OBTi (Öhlins Objective Based Tuning interface) a également été revue avec 3 modes de réglages possibles

La RC213V engagée en MotoGP a également légué quelques-unes de ses astuces aérodynamiques à la CBR1000RR-R, en particulier ses déflecteurs de carénage qui augmentent l’appui aérodynamique et la stabilité au freinage. 

La Honda Fireblade SP sera disponible dès le mois de février tandis que la CBR1000RR-R n'arrivera que courant mai. Les prix n'ont pas encore été rendus publics, mais on peut s'attendre à ce que la CBR1000RR-R soit proposé autour de 22.000 euros. La SP devrait quant à elle plutôt tourner autour de 26.000 euros.