#MotoGP, Johann Zarco: « J’avais l’impression de perdre mon rêve »

Actualités Sports Moto80
Spread the love

Johann Zarco a connu un pénible déclin lors de son passage chez KTM. Officialisé au sein de l’équipe Avintia, le pilote français entend bien y faire plus que de la figuration, et garde certainement dans un coin de sa tête la possible option pilote officiel Ducati pour 2021… pour autant que les résultats suivent!

Libéré (et délivré…) suite à son officialisation chez Avintia, Johann Zarco s'est envolé pour les Maldives avec sa petite amie pour un ressourcement dont il avait vraisemblablement bien besoin. Non convaincu par l’offre initiale d’Avintia, tout semblait conduire le pilote français vers un retour en Moto2. Gigi Dall'Igna et Paolo Ciabatti ont cependant réussi à le convaincre de tenter l’expérience Ducati. 

Ce fut une année difficile, il s'est passé beaucoup de choses, à commencer par la séparation avec mon manager. Si l'expérience KTM ne m'a pas fait devenir plus rapide, a plus fait de moi un autre homme."

Ce passage chez KTM, suivi d’une rupture de contrat en cours de saison a fait couler beaucoup d’encre et nombreux sont ceux à avoir critiqué ce choix. “Cette année, je suis passé de la lutte pour le podium à la 17e place. J'étais énervé, j'avais vraiment l'impression de perdre mon rêve. Dès lors, j’avais besoin d'une décision ferme. Vous savez, à mon âge, les gens ne vous laissent pas beaucoup d'occasions de vous rattraper. Il est vrai que j’aurais pu peut-être insister, mais je sentais que ma carrière ralentissait, j'avais peur de tout gâcher ".

La Desmosedici pour avenir

La proposition initiale faite par le team Avintia n’avait pas convaincu le pilote français, probablement plus intéressé par le guidon lâché prématurément par Jorge Lorenzo. Zarco n’avait d’ailleurs pas été tendre envers Avintia à cette époque et déclarait: "Je veux une bonne équipe et une bonne moto. D'après moi, ce serait une erreur d'aller là-bas (ndlr chez Avintia), il vaudrait mieux repasser en Moto2. Je ne critique personne, mais je ne veux pas refaire la même erreur qu'il y a deux ans en signant chez KTM. Si c'est pour déprimer de nouveau en tant que pilote… Il vaut mieux reprendre du plaisir et gagner moins d'argent!”

Rassuré par Ciabatti et Dall'Igna, Zarco se sera finalement laissé tenté. Il pilotera donc la Desmosedici 2019 pour le compte du team Reale Avintia. "J'ai peut-être parlé trop précipitamment, mais cette situation avec Avintia ne pouvait pas être bonne – a déclaré Johann Zarco. Mais ensuite, avec Paolo Ciabatti et Gigi Dall'Igna, j'ai réalisé que les choses pouvaient changer. Lors du test de Sepang, vous comprendrez que Avintia ne sera pas la même équipe qu'en 2019”.

Le pilote Cannois aura donc à sa disposition une Ducati GP19. Tout comme ce fut le cas pour Xavier Siméon, Zarco ne doit pas s’attendre à bénéficier d’évolutions majeures lors du début de saison. "Si je suis rapide, le soutien de l’usine augmentera. Je sais que j'aurai le matériel et l’équipe pour bien faire. L'objectif principal est de rester dans le top 10 et ce, dès le Qatar. Ce sera difficile, mais si je veux me battre pour le titre dans les 2-3 prochaines années, je dois le faire!”