Maverick Vinales impérial à Silverstone!

Actualités Sports Vincent Marique
Spread the love

Un septième vainqueur différent cette saison et une première victoire en carrière pour Maverick Vinales, qui permet à Suzuki de renouer avec le succès 9 ans après sa dernière victoire…

Agé de 21 ans seulement, Maverick Vinales est promis à un brillant avenir. Ca, on le savait déjà! Après avoir signé son premier podium au Grand Prix de France plus tôt dans la saison, le Champion du Monde Moto3 en 2013 a réalisé une véritable démonstration ce dimanche sur le Circuit de Silverstone.

Si la course était interrompue dès le premier tour suite à la violente chute de Loris Baz, qui s'était accroché avec Pol Espargaro, l'officiel Suzuki ne tardait pas à s'emparer des rènes de l'épreuve au second départ, prenant l'avantage sur Cal Crutchlow, l'étonnant auteur de la Pole, et Valentino Rossi.

Rapidement, Vinales allait s'envoler, ne laissant aucun espoir de retour à ses poursuivants. Le jeune Espagnol offrait ainsi à Suzuki sa première victoire depuis son retour au plus haut niveau. L'an prochain, il sera l'équipier de Rossi chez Yamaha…

Derrière, la bagarre faisait rage entre plusieurs pilotes. Auteur d'un début de course assez moyen, mais nettement meilleur que celui de Lorenzo, Marc Marquez finissait par revenir au contact des poursuivants. Mais en prenant trop de risques, l'Espagnol partait à la faute à deux tours de la fin, réussissant toutefois à rester sur ses roues. Au final, le leader du championnat se contentera de la troisième marche du podium après avoir dépassé son équipier Dani Pedrosa.

Devant, Cal Crutchlow réalisait un nouveau festival, prenant l'avantage sur plusieurs pilotes officiels. L'éclatant vainqueur du Grand Prix de Tchéquie démontrait que sa victoire ne s'expliquait pas uniquement par les conditions météo. Le pilote de la Honda privée du team de Lucio Cecchinello s'offrait une magnifique deuxième place devant Valentino Rossi. Chez Ducati, il fallait se contenter de la 6e place de Dovizioso après la chute à 6 tours de l'arrivée de Iannone, alors troisième. Jamais dans le coup, Lorenzo terminait à une maigre 8e place.

Au championnat, Rossi a légèrement réduit son retard sur Marquez, qui compte toujours 53 points d'avance.

Prochain rendez-vous: la semaine prochaine, sur le circuit Marco Simoncelli, à Misano.