Marc Marquez fait coup double en Argentine

Actualités Sports Vincent Marique
Spread the love

Rossi l'opportuniste. Pedrosa le miraculé. Iannone la maxi-gaffeur…

Après sa victoire au Qatar, tout le monde attendait Jorge Lorenzo sur la  piste de Termas de Rio Hondo. Mais l'air de l'Argentine ne réussissait visiblement pas au Champion du Monde en titre…

Cumulant les erreurs aux essais, le Majorquain chutait en début de course sans avoir pu se mêler au groupe de tête. Zéro pointé.

Evidemment, ses adversaires n'en demandaient pas tant. A commencer par Valentino Rossi, en pleine bagarre avec la Ducati de Dovizioso pour la tête de la course. Mais rapidement, il était clair que l'homme à battre ce dimanche allait être Marc Marquez.

Restait à voir comment allaient se comporter les hommes du groupe de tête avec leur deuxième moto… En effet, suite à la grosse inquiétude de Michelin concernant la fiabilité du pneu arrière, la Direction de Course avait décidé d'imposer un changement de moto aux alentours de la mi-course, histoire de réduire le risque d'éclatement.

Très en verve avec sa Yamaha lors de la première moitié de course, Rossi comprenait vite que sa seconde machine ne le mettait pas autant en confiance. Dès lors, alors que Maverick Vinales laissait s'échapper une possible troisième place en chutant avec sa Suzuki, Rossi ne pouvait empêcher Dovi et Iannone de prendre l'avantage en vue de l'arrivée.

Pendant que Marquez s'envolait vers une victoire synonyme de première place au championnat, Dovizioso montrait à son équipier Iannone qu'il voulait aussi cette deuxième place. Déjà auteur d'une manoeuvre limite au départ, qui avait fait perdre le contact à Pedrosa, Iannone pétait les plombs et balayait son équipier de chez Ducati à deux virages de l'arrivée en loupant son freinage…

N'en croyant pas ses yeux, Rossi s'offrait une inespérée 2ème place devant un Pedrosa qui n'aurait jamais osé imaginer terminer sur le podium après un aussi mauvais départ.

La quatrième place revenait à la Ducati privée de Eugene Laverty, qui devançait l'autre Ducati de Hector Barbera.

Terminant à la poussette, Dovizioso s'offrait les points de la 13ème et dernière place… Pour Iannone, cette agression sur son équipier ne restait pas sans suite puisqu'il a écopé de 3 places de pénalité sur la grille de départ du prochain Grand Prix.

Au championnat, Marquez (41 points) mène les débats devant Rossi (33), Pedrosa (27) et Lorenzo (25).

Le prochain Grand Prix, ce sera déjà le week-end à venir, sur le COTA, le Circuit of the Americas, au Texas.