Grégory Fastré rejoint le RAC41

Actualités Sports Moto80
Spread the love

Dès les 24 Heures Motos en avril prochain, Grégory Fastré sera au guidon de la Honda du RAC 41 engagée en Superstock. Objectif de l'équipe française: se battre pour la victoire!

Vainqueur de la Coupe du Monde FIM d’Endurance en 2012 avec Penz13 et en 2013 avec Motors Events, Gregory Fastré vise cette saison la victoire Superstock avec le RAC 41. Le pilote belge, précédemment au guidon de la Yamaha du Mototech EWC Team, rejoint cette équipe française. Aux 24 Heures Motos les 18 et 19 avril, il sera donc au guidon de la Honda 41 et partagera le guidon avec le Français Guillaume Antiga et le Néerlandais Wayne Tessels.

L’arrivée de Gregory Fastré renforce les objectifs de l’équipe. « La saison s’annonce palpitante, explique Ludovic Rezé, team manager du RAC41. Greg sera avec nous toute l’année 2020. Les ambitions sont simples pour les 24 Heures Motos : la victoire en Superstock ou au moins le podium ».

“Plusieurs facteurs ont influencé ma décision de changer de team” nous explique Grégory Fastré. “Je ne parvenais plus à prendre de plaisir sur la R1, les chronos ne suivaient pas car je n’arrivais plus à jouer avec la moto comme je le souhaitais. Dès lors, l’équipe et moi-même n’étions pas satisfaits des résultats obtenus. Malgré cela, j’ai essayé de faire progresser notre machine en conseillant d’autres réglages, mais il faut reconnaître que ces derniers ont souvent tardés à être mis en place.

A côté de cela, le team a décidé d’opter pour un pilote de réserve, ce qui implique une grosse pression pour chacun des pilotes engagés. Nous en avons discuté avec David Drieghe, le team manager, et celui-ci a pris la décision de composer l’équipe qui participerait aux 24 Heures du Mans en fonction des chronos réalisés lors des essais et des qualifications. Une telle pression ne me convenait pas, car chasser le chrono implique de gros risques de chute. De plus, une course d’endurance se gagne sur la longueur et non sur un tour qualif.

J’ai fait part de mes inquiétudes au team et nous avons pris la décision de nous séparer d’un commun accord. Je vais avoir 40 ans cette année et je souhaitais vraiment reprendre du plaisir à piloter. J’intègre donc le Team RAC41 avec lequel je me battrai en catégorie Superstock. J’espère retrouver rapidement mon feeling et améliorer mes chronos de façon significative de façon à être fin prêt pour le retour des 24 Heures de Spa-Francorchamps.”