EISENBERG V8: la moto la plus extrême du monde?

Actualités Motos Julien Lahaye
Spread the love

De nos jours, les motos dépassant les 200ch deviennent la norme et cette course à la puissance peut laisser perplexe… Alors imaginez un V8 de 3000cc développant jusqu'à 500ch et ne pesant que 82kg rentré au chausse-pied dans une moto de taille normale! Voici la démesurée Eisenberg V8!

Ce projet complètement fou, nous le devons à l’équipe dirigée par Zef Eisenberg. Il faut dire que ces anglais n’en sont pas à leur coup d’essai. Ces derniers sont en effet habitués à développer des motos et des voitures extrêmes depuis 1990! L’équipe MADMAX est surtout connue pour son dévouement à la course et à la construction de motos turbo compressées. MADMAX racing détient d’ailleurs de nombreux records, notamment à bord d’une Suzuki Hayabusa de 400ch ayant atteint les 369km/h!

Eisenberg V8

Très peu de moteurs évoquent plus de sentiments de puissance et d’émotion qu’un V8. Maxicorp Autosports, en collaboration avec son équipe de course MADMAX, a repoussé les limites de la folie en créant une moto équipée d’un V8 pour en faire «la moto V8 de production la plus puissante et la plus légère au monde jamais conçue». Ce V8 a été développé en collaboration avec certains des plus grands concepteurs de moteurs du Royaume-Uni. Le moteur ne pèse que 82kg et est capable de produire 500ch en version course à 10.500tr/min. La version «route» est quant à elle annoncée pour un peu plus de 420 chevaux et 280kg…

Caser un V8 sur une moto n’est pas chose facile. Pour y parvenir, l’équipe de Zef Eisenberg a opté pour un V8 équipé d’un vilebrequin à plat, un moteur plus léger, plus petit, mieux équilibré et au régime plus libre que ceux traditionnellement utilisés sur les muscle cars américains. Bien évidemment, un tel projet a demandé une importante gestation, tout devant être conçu et fabriqué à partir de rien. La boîte de vitesses a pris à elle seule plus de 2 ans de conception! Il s'agit d'une boîte compacte à 6 rapports primaires échangeables neutralisant l'inertie gyroscopique et présentant une conception très rare du bras oscillant afin de permettre l’utilisation d’une chaîne 530 à la place d’une chaîne 630 beaucoup plus lourde.

Pour atteindre cette incroyable puissance, pas de nitro ni de turbo! Non, ici, le V8 atmosphérique respire au travers de 8 corps de papillon indépendants Jenvy, contrôlés par un calculateur sur mesure. Pour les pilotes les plus expérimentés (ou les plus inconscients?), Madmax a doté sa Eisenberg d’une clé rouge spéciale permettant de désactiver toutes les aides électroniques (satellisation garantie!)! 

Après cinq ans de travail acharné, la EISENBERG V8 verra le jour très prochainement! Le prix n’a pas encore officiellement été communiqué, mais on sait qu’il dépassera les 100.000£, soit près de 116.000€!

Plus d’infos sur Eisenberg Racing