Dakar J-4: Yamaha et Adrien Van Beveren pourront-ils confirmer?

Actualités Sports Vincent Marique
Spread the love

Dans le dernier Moto 80, vous avez pu faire beaucoup plus ample connaissance avec Adrien Van Beveren, qui nous a reçus chez lui, dans le Nord de la France.

Le natif de Hazebrouck est le fer de lance de la formation officielle Yamaha, qui engage pas moins de cinq WR450F Rally dans ce Dakar 2021…

Yamaha a écrit certaines des plus belles pages de l'histoire du Dakar. Les deux premières éditions, en 1979 et 1980, ont été remportées par la marque japonaise et son trail emblématique de l'époque, la XT500. Deux victoires à mettre à l'actif de Cyril Neveu.

Si la marque de Hamamatsu s'est encore imposée à sept reprises par la suite, sa dernière victoire sur le Dakar remonte déjà à 1998. Cette année-là, sur un Paris-Dakar en ligne étant passé par Grenade, Stéphane Peterhansel s'était offert sa sixième victoire sur deux roues. C'était au guidon d'une YZE 850T Super Ténéré.

Depuis, il faut bien le reconnaître, l'engagement de Yamaha a souvent été à géométrie variable, n'égalant pas l'implication de Yamaha Motor France sous l'égide de son emblématique patron, Jean-Claude Olivier, disparu accidentellement en 2013.

Mais désormais, le Dakar fait à nouveau partie des priorités du constructeur en compétition. Et depuis quelques années, essentiellement grâce à Adrien Van Beveren, on retrouve régulièrement Yamaha parmi les vainqueurs d'étapes et les grands animateurs du Dakar.

Ces dernières années, les meilleurs résultats de Yamaha à l'arrivée du Dakar étaient une 8e place en 2020 avec Franco Caimi et une 7e place en 2019 grâce à Xavier de Soultrait.

Cette année, Adrien Van Beveren sera évidemment toujours le fer de lance de l'équipe officielle Yamaha. Accidenté l'an dernier dès la troisième étape, il n'avait pu confirmer ses prestations des deux années précédentes, où il avait à chaque fois mené l'épreuve. Par deux fois déjà, la victoire lui a donc échappé de peu.

Grand spécialiste de l'enduro, l'Argentin Franco Caimi reste une valeur sûre du Dakar, épreuve qu'il a découverte en 2017.

Nouveau venu dans l'équipe, après sa 10e place l'an dernier en Arabie saoudite, Andrew Short a prouvé qu'un pilote de Supercross pouvait s'acclimater aux grandes étendues désertiques. Disputant son 4e Dakar, l'Américain est un outsider de choix.

Benjamin de l'équipe, Jamie McCanney a un profil un peu atypique puisque ce natif de l'Île de Man a choisi non pas les courses de vitesse mais le motocross et l'enduro! L'an dernier, il avait réalisé une belle course pour se classer 15e.

Deuxième nouveau venu au sein du team officiel Yamaha, Ross Branch – natif du Botswana – reste sur deux prestations remarquées au Dakar après une carrière essentiellement concentrée sur l'Afrique du Sud. En 2019, il s'offrait le titre de meilleur rookie en terminant 13e. Et l'an dernier, il remportait la 2e étape, se classant finalement 21e. Très rapide et doué en navigation, Ross Branch est aussi un candidat au top 5.

Les numéros des pilotes du Monster Energy Yamaha Rally Official Team:
#6 Franco Caimi
#7 Andrew Short
#18 Ross Branch
#41 Adrien Van Beveren
#68 Jamie McCanney