Coyote Superbiker 2016 – Un anniversaire mémorable!

Actualités Sports Vincent Marique
Spread the love

Le Superbiker de Mettet, c’est l'événement  de fin de saison incontournable pour tous les amateurs de moto. Pour la 30ème édition, les responsables du RUMESM, le club organisateur, ont vu les choses en grand afin de célébrer ce trentième anniversaire comme il se devait. Avec plus de 400 pilotes au départ, des shows incroyables, et une météo automnale mais clémente, le public a répondu présent et s'est déplacé en masse sur le légendaire circuit routier Jules Tacheny de Mettet. 

Après un retour plus que réussi sur l'ancien tracé en 2015, le Coyote Superbiker a gardé sa formule tant aimée du public et des pilotes. Pour un week-end, la petite ville de Mettet a accueilli les plus grands noms de la moto: Thomas Chareyre, Troy Corser, Randy de Puniet, Xavier Siméon et bien d'autres avaient répondu présent à l'invitation.

Une ambiance festive a baigné le circuit Jules Tacheny durant tout le week-end. Il faut dire que toutes les conditions étaient réunies pour que le public et les pilotes gardent un souvenir impérissable du plus grand événement supermoto au monde. Comme à son habitude, le Coyote Superbiker a offert à son fidèle public une pléthore de champions, d'hier et d'aujourd'hui. Aucun temps mort n'a été laissé entre les nombreuses courses grâce aux animations préparées de main de maître par l'équipe organisatrice. C'est ainsi que le public fût gratifié de la présence du champion du monde de freestyle: Tom Pagès, une première en Belgique! 

Les show d'anniversaire furent incroyables, Tom Pagès et le Team FMX4EVER ont enflammé la foule avec un show démentiel défiant toutes les lois de la gravité. Pour la seconde année, le Limbo Biker mis à l'honneur l'adresse des pilotes. Le jeune Barry Baltus et François Claude terminèrent ex-aequo et se départagèrent le lendemain midi, où François passa sous les 80cm!

A noter, le show exceptionnel proposé par Stéphane Prayas, champion du monde de flyboard et par Romain Stampers, champion du monde de jet-ski acrobatique. Ils régalèrent le public avec leurs acrobaties incroyables effectuées dans une gigantesque piscine déployée pour l'occasion!  

A citer aussi la toujours passionnante course à l’américaine, remportée par l’Allemand Marc-Reiner Schmidt devant notre compatriote Marc Fraikin. Comme l'année dernière les deux hommes ont passé la ligne pratiquement simultanément puisque moins d'un centième les séparait!

Comme à l’accoutumée, les spectaculaires superquaders ont ravi les spectateurs. C'est le Suisse Christophe Cuche qui s'imposa devant Cédric Zbinden et le Belge Maxime Cluydts

Du côté du Superbiker proprement dit, les deux demi-finales ont été respectivement gagnées par Chareyre devant Fath et par Schmidt devant Höllbacher.

Grande nouveauté cette année: le Junior Coyote Superbiker, épreuve réservée aux jeunes pilotes âgés de 10 à 14 ans. Une belle initiative visant à mettre en avant les pilotes de demain. 17 pilotes ont pris le départ devant un public conquis. C'est le jeune Barry Baltus qui l'emporta devant Noah Lequeux et Luca de Vleeschouwer. 

Si les jeunes étaient mis à l'honneur, les anciens n'étaient pas oubliés puisqu'ils furent conviés à une cérémonie des champions qui regroupa les stars d'hier et d'aujourd'hui. C'est ainsi que Mettet vit le retour de son "Petit Prince", Stéphane Chambon, recordman de victoires et chouchou du public.

La journée s’est terminée en apothéose par la Grande finale du Superbiker d'une durée de 30 minutes plus deux tours. De quoi en mettre « pleins les bras » des compétiteurs et de quoi permettre les retournements de situation au fil des tours.

Omniprésent tout au long du week-end, le quintuple champion du monde Thomas Chareyre s'est imposé et rejoint ainsi le prestigieux palmarès du Coyote Superbiker! Il devance Marc Reiner Schmidt et Lukas Höllbacher. 

Bref, en ce beau dimanche d’automne, le circuit Jules Tacheny a vécu un nouvelle grande journée de sport et de spectacle. Sur l’ensemble du week-end, ce sont quelque 25.000 personnes qui se sont pressées dans l’Entre Sambre et Meuse. Chacun s’en est retourné très satisfait en jurant qu’il reviendrait l’année prochaine, pour entamer une nouvelle décennie.