33e Superbiker: Il va encore y avoir du sport!

Actualités Sports Laurent Cortvrindt
Spread the love

Les 11, 12 et 13 octobre 2019, le Circuit Jules Tacheny se métamorphosera une fois de plus en temple mondial de la moto. Glissades et jumps se succèderont à un rythme effréné sur un tracé ultrarapide alternant asphalte et terre. Le spectacle sera permanent sur la piste, avec un public au plus près de l’action, mais aussi à côté de la piste avec de nombreuses animations.

1. UN PROGRAMME TOUJOURS CHARGÉ

Côté sportif, on retrouvera différentes catégories – Junior, Open, Quads – et deux nouvelles catégories – Senior et Électriques – tout au long de ce week-end prolongé. Les «Legends» seront de la partie également sur des motos de marque TM, comme en 2018. Au total, plus de 400 pilotes de plus de 20 nationalités sont attendus pour en découdre à Mettet dans une ambiance très sportive mais toujours décontractée.

2. UNE COURSE DISPUTÉE

Comme le veut la tradition, c’est avec le coucher du soleil, le dimanche, que nous saurons qui succèdera à Marc-Reiner Schmidt au palmarès du Superbiker. À moins que l’Allemand, déjà vainqueur en 2015, ne décide d’ajouter une troisième coupe à sa collection! La lutte s’annonce de toute façon intense entre les spécialistes de l’effort. Thomas Chareyre récupèrera-t-il son bien? Markus Class, après deux troisièmes places en 2017 et 2018 obtiendra-t-il enfin la consécration? Et si un outsider venait rafler la mise? Réponse dans une semaine…

3. SOUTENEZ NOS COULEURS

En 32 éditions, la Belgique s’est imposée à 9 reprises: 4 sacres pour Frédéric Fiorentino, deux succès pour Thierry Godfroid et une victoire pour Eddy Seel, Éric Delannoy et Georges Jobé. Malheureusement, le dernier succès belge remonte – déjà – à l’édition 2007. L’an passé, le premier Belge du classement fut Kevin Vieillevoye, champion Supermotard Belgique 2018. Il s’était hissé à la 9e place, devançant Romain Kaivers, 10e et Lionel Deridder, 14e. Tandis que le jeune talent belge Barry Baltus, à peine âgé de 14 ans, évoluant en Red Bull Rookies Cup et en CEV, terminait à une honorable 22e place. Plus que jamais, nos représentants auront besoin de votre soutien face aux meilleurs pilotes Supermoto du monde!

4. TROIS DJ’S DE RENOM POUR L’AFTER RACE PARTY!

Cette année, le Coyote Superbiker innove et propose au public et pilotes une After Race Party le samedi 12 octobre, de 18h à 22h! Cette soirée sera animée par deux DJ’s belges de renom habitués de grands événements comme Tomorrowland: Dave Lambert et Yves Deruyter. En plus de cette soirée, les courses et les différents shows seront animés durant tout le week-end par Dave Lambert et Jelle van Dael (Lasgo), autre figure connue dans le monde de la musique «Dance».

5. LES ABSENTS N’AURONT PLUS TOUT À FAIT TORT

Pour la toute première fois, le Superbiker sera retransmis en direct partout dans le monde grâce à un Live Streaming. Pour permettre à tous les fans de l’épreuve, même les plus lointains, d’assister à ce show unique, les organisateurs ont décidé de mettre sur pied un système de Live Streaming, en collaboration avec la société belge Freecaster. Les samedi 12 et dimanche 13 octobre, Freecaster filmera toutes les qualifications et courses à l’aide de 8 caméras. Les familles, amis et fans des pilotes ne pouvant pas se déplacer pourront tout de même vivre l’événement en direct. Pour ce faire, ils devront souscrire au Videopass disponible exclusivement via le site internet du Superbiker (www.superbiker.com/live-streaming) au prix de 12€ pour tout le week-end (samedi et dimanche en intégralité).

 

Infos pratiques

Où? Au Circuit Jules Tacheny, rue Saint Donat, 6 à 5640 Mettet.

Quand? Les 11, 12 et 13 octobre 2019.

Tarifs? Gratuit pour les moins de 12 ans, pass week-end en prévente à 50€ pour les adultes, tickets «dimanche» à 20€ pour les 12-17 ans et 40€ pour les adultes.

Web: www.superbiker.com

– Profitez des restaurants, hôtels, gîtes et bed & breakfast de la région.