10 bonnes raisons de visiter les Bikers’Classics

Actualités Motos Vincent Marique
Spread the love

C’est à Francorchamps, les 3, 4 et 5 juillet !

Il n’y a pas une mais dix bonnes raisons, sinon davantage encore, pour vous rendre sur le circuit de Spa-Francorchamps les 3, 4 et 5 juillet et vivre la 13e édition des Bikers’Classics, la plus grande manifestation européenne de motos anciennes.

1. La parade des petits cubes

Petites par la cylindrée mais grandes par leurs performances, les 50, 80 et 125cc qui permirent à bien des champions de faire leurs premiers tours de piste seront mises à l’honneur. L’occasion de redécouvrir une technique extraordinaire.

2. Vivez le vrai Continental Circus

La seconde guerre s’oubliait à peine et toute l’industrie mécanique européenne revivait. La parade réservée aux Motos G.P. des années 50 et 60 sera le témoin de ce renouveau qui mis face à face pilotes d’usines et pilotes privés.

3. D’incroyables réalisations

Vous ne regretterez pas votre visite au Lifestyle Village situé dans les paddocks, au pied de la tour Uniroyal. Vous y découvrirez les dernières réalisations des plus adroits transformateurs de motos. Ou comment une machine normale devient une icône mécanique. Du grand art !

4. A vous le grand circuit !

La tradition est maintenant établie depuis quelques années, en compagnie des participants des Bikers’Classics découvrez les sensations que procurait le « grand » circuit de 14km. Un tour d’anthologie pour les membres des clubs présents.

5. Le concert « Classic 21 »

Comme d’habitude, la nuit du samedi au dimanche se prolongera jusqu’aux petites heures dans les décibels du concert Classic 21. Au programme le groupe Aberdeen qui reprendra tous les succès de Nirvana. A ne pas manquer !

6. L’endurance comme au bon vieux temps

Pendant 4 heures, au guidon des machines d’hier, les spécialistes de l’endurance s’affronteront dans le cadre de l’European Classic series. Un départ en épi, des ravitaillements programmés, ou en « catastrophe », avec une seule interrogation : qui mettra fin à la domination de la paire Hubin-Fastré ? Les prétendants et les outsiders ne manquent pas !

7. La fête à Julien Van Zeebroeck

En 1975, Julien Van Zeebroeck créait la surprise. Sans doute ne fut-il jamais champion du monde, mais sa formidable victoire à Francorchamps au guidon de son Kreidler 50cc lors de l’édition de 1975 reste un moment inoubliable pour tous les Belges amateurs de vitesse pure.

8. Les courses annexes

Entre les parades et les hommages, vous aurez droit à de véritables courses. Après les spécialistes de l’endurance, les participants du CSBK, du BCGP et des Proclassic s’expliqueront sur la piste dans le cadre de leurs championnats respectifs.

9. La pièce rare que vous cherchez est ici…

Les collectionneurs pourront déambuler au travers de la Bourse pour découvrir la pièce manquante à la remise en état de leur moto classique. Les autres auront plaisir à chiner dans le village commercial pour acquérir outils, babioles, vêtements et surtout souvenirs des Bikers’Classics 2015.

10. Tout le monde en piste…

Ce programme, copieux s’il en est, offre aussi aux amateurs de circuit de se défouler. Cinq séries de piste libre sont incluses pour les plus vieilles petites cylindrées et ce jusqu’aux Superbikes.

Infos : www.bikersclassics.be