Paralysée, elle participera au marathon de Londres… en combinaison moto!

Actualités Sports Moto80
Spread the love

Paralysée de la poitrine jusqu’aux membres inférieurs suite à un accident d’équitation, Claire Lomas est loin de se laisser abattre. Adepte des défis, elle participera en effet au prochain marathon de Londres en chaise roulante, vêtue de son cuir… et pour la bonne cause!

La vie de Claire a drastiquement changé en une fraction de seconde. Suite à une chute survenue alors qu’elle était à Cheval, Claire se retrouva tétraplégique. "Je n’ai pas crié” raconte-t-elle. “Je suis resté courageuse, bien qu’au fond de moi, j’étais littéralement pétrifiée par la peur. Mon corps était meurtri et je ne ressentais presque plus rien. Les deux tiers de mon corps étaient morts…”

Cette épreuve tragique n’aura pourtant pas eu raison de sa joie de vivre. En 2015, après de longues années de rééducation, elle prit part au marathon de Londres, bouclant courageusement les 42,2km de l’épreuve en 17 jours de marche, grâce à un système de prothèses bioniques. La jeune femme a parcouru 3km par jour à une vitesse moyenne de 3km/h. «Lorsque je m'entrainais, il y avait des jours où je me demandais si j'allais y arriver», expliquait elle une fois la ligne d'arrivée franchie. «Mais j'ai juste pris chaque jour comme il venait, tout en sachant que chaque pas me rapprochait un peu plus du but.»

Son défi suivant, Claire le trouvera à nouveau dans le sport et plus précisément, dans le sport motocycliste. Emu par son histoire, The Bike Experience, un organisme de bienfaisance aidant les motards à reprendre leur passion après une blessure ou une maladie, l’a invitée à faire de la moto. “Lorsque l’on m’a proposé de tenter l’expérience, je me suis dit que c’était complètement fou! Je ne pensais pas être capable de tenir en équilibre, mais j’ai tout de même eu l’envie d’essayer”.  Paralysée des membres inférieurs, seuls ses épaules et son cou lui permettent de maîtriser sa machine. Afin de l’aider dans son rêve, elle se fait donc préparer une Ducati SuperSport S adaptée à son handicap: sélecteur au guidon, velcro pour fixer ses genoux et fixations aux pieds lui permettent de faire corps avec sa machine.

Après de multiples séances d'entraînement, elle obtient sa licence de pilote en 2017 et ambitionne de se lancer à l’assaut du mythique tracé de l'île de Man. Cependant, le Manx Motor Cycle Club, qui autorise les courses sur circuit routier, a bousculé ses plans, jugeant l’expérience bien trop dangereuse. Suite à ce refus, Claire ne se laissera pas abattre et se trouvera un nouveau défi: poser ses roues sur chacun des circuits accueillant le Bennetts Superbike Championship.

“J’ai été assez déçue de ne pas pouvoir me rendre sur l'île de Man. Je m'étais entraîné dur et je sentais que j'étais capable de venir à bout des 264 virages du tracé mais je comprends les raisons des organisateurs. Toutefois je n’ai pas dit mon dernier mot et je compte bien accomplir ce défi dans les prochaines années, avec plus d’expérience.”  

Cette année, Claire disputera à nouveau le Marathon de Londres, avec pour objectif de le boucler en une journée. Pour se rendre la vie encore plus difficile, Claire relèvera le défi vêtue de sa combinaison de moto et de son casque… Et si la douleur se fait trop forte, elle trouvera certainement la force de mener sa course à son terme puisque les fonds collectés à l’occasion de cet exploit seront reversés à l'association caritative Whiz-Kidz, venant en aide aux enfants handicapés.

Apprenez-en plus sur cette belle histoire sur www.clairechallenge.co.uk.