L’ACEM s’inquiète pour la pérennité du secteur moto

Actualités Motos Moto80
Spread the love

 

La pandémie de COVID-19 est une crise sans précédent qui inflige des dommages considérables à la santé des citoyens du monde entier et menace la stabilité économique mondiale. Les décideurs politiques au niveau européen et les autorités nationales travaillent ensemble pour relever ces deux défis majeurs. Les secteurs industriel et de la vente au détail sont déjà gravement touchés, y compris ceux de l'industrie de la moto…

Tous les efforts sont déployés par l'industrie de la moto pour protéger ses employés et clients. La santé et la sécurité publique sont la priorité numéro un. Cependant, l’ACEM (Association des Constructeurs Européens de Motocycles) signale que la préservation de l'économie européenne et la protection des emplois sont également primordiales.

La situation actuelle est particulièrement difficile pour les concessionnaires et les fabricants de motos, touchés de plein fouet en début de saison. La pandémie en cours a gravement perturbé les chaînes d'approvisionnement, les opérations de fabrication et le développement de nouveaux modèles Euro 5. Cette perturbation, en plus des mesures de confinement prises dans les usines, a entraîné un arrêt quasi complet de l'industrie dans de nombreux pays.

Le verrouillage récent et les mesures rigoureuses visant à contenir la pandémie ont également paralysé l'activité des détaillants de motos. Cela affecte progressivement tous les marchés européens, créant des incertitudes troublantes pour le secteur de la moto. La crise du COVID-19 place les concessionnaires, dont la plupart sont de petites exploitations familiales, dans des conditions financières extrêmes. Les problèmes de trésorerie immédiats devront être résolus par des mesures de soutien dans chaque pays touché.

Dans ce contexte, l'industrie de la moto demande instamment à la Commission européenne et aux administrations nationales d'adopter rapidement toutes les mesures nécessaires pour aider le secteur à traverser cette crise sans précédent. Le secteur de la moto est prêt à travailler avec tous les décideurs politiques pour atteindre cet objectif, en protégeant les 300.000 emplois liés à cette industrie.

Stefan Pierer, président-directeur général d'ACEM et de KTM AG, a déclaré:

«La crise du COVID-19 mettra à l'épreuve notre capacité à faire face simultanément à une crise sanitaire et économique majeure. Les membres de l'ACEM coopèrent pleinement avec les autorités pour ralentir la propagation de COVID-19. Nous veillons à la sécurité de nos employés et partenaires et comptons sur les décideurs politiques pour trouver des solutions dans les semaines et les mois difficiles qui nous attendent afin de briser la vague sans précédent qui pourrait frapper le secteur ».

Antonio Perlot, Secrétaire général de l'ACEM:

«L'ACEM collabore avec nos partenaires de l'UE et les administrations nationales pour trouver des solutions à ce défi sans précédent. Les choses évoluent rapidement et l'ACEM suit de près la situation, en étroite coopération avec les associations industrielles européennes et les constructeurs automobiles. Nous appelons les décideurs politiques à travailler ensemble et à adopter les mesures nécessaires pour protéger nos citoyens et nos économies à court et à long terme ».